Gnuragist.es

Support Gnu/Linux

Outils pour utilisateurs

Outils du site


notes:a-propos

À propos des Gnuragistes

Digital-Politique & Digital-Société

Collectivité & communs numériques

Pour éviter les pièges de la dépendance forte au libriste ou à la libriste dévoué·e, disponible mais difficilement remplaçable.

La documentation, la communication, la participation et le partage des connaissances, pratiques et savoirs-faire.

Informatique & logiciels libres

Les « valeurs » ancrées dans la culture libre, le librisme, les licences libres et les communs créatifs (Creative Commons) portent un projet de société bien différent que celui de la propriété intellectuelle, du droits d'auteurs et d'autrices et au fond, de l'économie de la surveillance (cf Zuboff).

Engagement & autonomie

Du support

Support GNU/Linux… pour faire fonctionner votre informatique avec des logiciels libres !

Nous pensons qu'il est possible de (re)prendre le contrôle de vos données personnelles ou professionnelles sans dépendre du « cloud ».

Le « cloud » étant simplement un autre nom pour Internet. Un nom commercial qui vous invite à faire héberger vos données, vos services et vos outils informatiques sur des ordinateurs gérés par d'autres. Des ordinateurs que vous ne verrez jamais et sur lesquels vous n'avez que peu de contrôle.

Certes, vous n'avez pas à vous soucier du fonctionnement, des sauvegardes) ou de la sécurité mais… cela se fait loin de votre regard. Dépendre d'un système informatique « magique » qui fonctionne et qui fait ce dont vous avez besoin, facilement, confortablement et parfois même gratuitement, n'a rien à voir avec de la « magie ». Des services informatiques prennent en charge les aspects techniques pour vous assurer, à vous ou votre entreprise, que vos données et vos services seront disponibles, accessibles et pérennes.

Il existe deux grands courants en informatique; les logiciels libres et les logiciels privateurs.

Mot de passe ou biométrie

Vous pouvez changer votre ou vos mot(s) de passe. Vous ne pouvez pas changer vos empreints, votre visage ou votre ADN. Que se passe-t-il si vous êtes brûlé, défiguré ou que quelqu'un copie vos empreintes ou obtien un échantillon de votre ADN?

L'accès aux informations, documents, lieux sur base de la biométrie est une ambition fasciste. Méfiez-vous en et gérez mieux vos mots de passe.

Logiciels libres

La gratuité de ces logiciels repose sur le fait qu'ils sont « donnés » au monde pour que chacun et chacunes qui le souhaiterait, soit en mesure de les utiliser, de les étudier, de les modifier et de les partager avec d'autres. Cela ne vous demande pas de devenir informaticien·e ou programmeur·euse, cela vous est autorisé par la licence. Il faut évidemment les compétences technique pour « lire le code source » et en faire quelque chose, mais c'est un droit fondamental que vous conservez avec les logiciels accompagnés d'une licence libre, respectant vos libertés. Vous pouvez faire ce que vous souhaitez, mais il n'y a pas d'autre « devoir ». Sauf peut-être, si vous êtes en mesure de modifier le code source pour faire évoluer le logiciel, vous avez alors le devoir de le laisser libre en le publiant avec sa licence libre. Mais c'est réservé aux programmeurs et programmeuses. Le droit d'utiliser un logiciel libre ne vous est jamais enlevé.

Logiciels privateurs (propriétaires)

Les logiciels privateurs sont les produits d'entreprises commerciales dont la motivation première n'est pas le partage et l'évolution des outils numérique, mais le commerce, la croissance et le profit. La propriété intellectuelle, les brevets et le secret industriel sont des outils qui ne sont pas fait pour protéger les utilisateurs mais les entreprises dont le modèle économique dépend d'un certain contrôle, voir même d'un contrôle certain, qu'elle peuvent exercer sur les produits de leur travail, qu'ils soient matériels ou logiciel. Ce besoin de contrôle, par exemple, s'exerce sur vous au travers de numéro de série (clé de produit) nécessaires à l'installation d'un logiciel ou le besoin d'être connecté et authentifié pour pouvoir utiliser une application ou un service. Qui plus est, pour défendre le secret industriel, l'accès au code source des logiciels est souvent impossible et seule une confiance aveugle dans le logiciels nous est accessible.

Libre et/ou open source

Vieille bataille numérique entre deux paradigmes, qui se reposent tout de même sur un accès au code source, mais avec une différence MAJEURE;

  • « libre et open source » DOIT être libre.
  • « open source » PEUT NE PAS être libre.

Faites votre choix.

Particuliers

GNU/Linux

Utilisez un OS libre au lieu de Microsoft® Windows® ou Apple® Mac OS®.

Sauvegardes

Utilisez un disque externe ou un autre système pour conserver des copies de vos données.

Yunohost

Mettez en place un serveur personnel pour gérer vos emails, votre propre « cloud » pour vous ou votre fanille.

Associations & Entreprises

Censure

Trump, Salvini, Dewever, Jonhson, l'autrichien, la chine, etc … pour la censure et le contrôle. Si l'Europe ne défend pas la neutralité et la libre expression sur Internet, QUI le fera ? Les hacktivistes ? Sur un réseau Internet contrôlé et censuré ? Soyons sérieux, sans un cadre légal de POIDS, nous ne le ferons pas et nous vous inviterons à vous DÉCONNECTER.

Références

notes/a-propos.txt · Dernière modification: 2020/11/08 18:44 par tierce